Περί επαναστάσεως κατά Πλάτωνα

 

This item is provided by the institution :
Academy of Athens

Repository :
Research Centre for Greek Philosophy

see the original item page
in the repository's web site and access all digital files of the item*
use
the file or the thumbnail according to the license:
CC BY-NC-SA 4.0

Attribution-NonCommercial-ShareAlike
share






Περί επαναστάσεως κατά Πλάτωνα

Δεσποτόπουλος , Κωνσταντίνος Ι.

Platon dans la République exige la liquidation des structures socio – politiques et le rejet global des mœurs de son temps, comme condition préalable à la construction de la Cité parfaite; il emploie même la formule de «table rase» du passé. Pour la réalisation de cette révolution radical, il fait confiance à la compétence des vrais philosophes, sans se referer à aucune classe sociale; pourtant, il mentionne le concensus eventuel du «people». Ce sont le «juste par nature», le «beau par nature», le «tempérant par nature», et d’autres valeurs pareilles qui seront, d’après Platon, la source inspiratrice des vrais philosophes au pouvoir; et leur méthode dans la tâche édificactrice de la Cité parfaite sera à la fois idéaliste et empirique: elle consistera en des essais successifs de création de la nouvelle societé et en des corrections des erreurs correspondantes, operés par contemplation des valeurs transcendantes et par observation de la réalité humaine en formation. Cette conception de l’apport des valeurs transcendantes à la construction de la Cité parfaite est éclaircie et délfinie. Un exposé suit, concernant les modifications de cette doctrine politique dans les écrits de Platon ultérieurs à la République.

Επετηρίδα

Ιστορία της Φιλοσοφίας
Πλατωνική Φιλοσοφία
Επανάσταση
Πλάτωνας


1975-1976

Text

French
Greek



*Institutions are responsible for keeping their URLs functional (digital file, item page in repository site)