Έκσταση, μύηση και υπέρτατη εποπτεία στο Συμπόσιον του Πλάτωνος, Β΄

 

This item is provided by the institution :
Academy of Athens

Repository :
Research Centre for Greek Philosophy

see the original item page
in the repository's web site and access all digital files of the item*
use
the file or the thumbnail according to the license:
CC BY-NC-SA 4.0

Attribution-NonCommercial-ShareAlike
share






Έκσταση, μύηση και υπέρτατη εποπτεία στο Συμπόσιον του Πλάτωνος, Β΄

Μπούσουλας, Νικόλαος-Γιάννης

Ainsi que nous avons constaté dans la première partie de cette étude, Eros, ayant comme parents Πενία et Πόρος, s’avère un Carrefour, un nœud d’opposés, dont il assure la mixtion grâce à sa vertu unificatrice. Dans cette deuxième et dernière partie, noun allons constater qu’il se révèle le bienfaiteur par excellence pour tout être mortel possédé par lui, étant donné qu’il pousse ce dernier à créer. Or, l’acte de création ne peut s’accomplir que dans la Beauté seule, qui est la source transcendante de l’Amour. C’est le τόκος εν καλώ, qui constitue le thème majeur de l’esthétique platonicienne, d’essence toute métaphysique. Mais de par l’acte de création, la créature mortelle (dont le désir premier n’est que celui de l’immortalité, dont il se trouve privé) s’immortalise dans la mesure de possible – tant dans le domaine de la chair que dans celui de l’esprit (c’est, justement, grace au τόκος εν ψυχή, que nous accédons à une éternité digne de ce nom). Il va sans conteste que cet enfantement spirituel, œuvre de l’Amour, est inéluctablement accopagné d’un élargissement de plus en plus grand de notre conscience; autrement dit, d’une maturation conscientielle de plus en plus accentuée, qui nous permet de réaliser les degres successifs de l’initiation, à partir des plus bas (adoration de la splendeur du monde corporel, soit en partie, soit dans sa totalité) jusqu’ au degré ultime (celui de la Vision – Contemplation suprême du Beau en soi), en passant par tous les degrés intermédiaires (représentées par l’amour de beauté psychique et purement spirituelle). En arrivant au sommet de cette initiation, nous sommes gratifiés de l’immensité de l’extase, sise dans cet infiniment petit et grand à la fois qu’est l’instant fulgurant et éternel de l’εξαίφνης platonicien (analogue au κεραυνός tout puissant d’Héraclite), source de toute temporalité – créativité, entité transcendante synonyme de l’Immortalité – Eternité même.

Επετηρίδα

Ιστορία της Φιλοσοφίας
Πλατωνική Φιλοσοφία
Έκσταση
Πλάτωνας
Συμπόσιο
Μύηση


1975-1976

Text

French
Greek



*Institutions are responsible for keeping their URLs functional (digital file, item page in repository site)