Φώσφορα Όμματα (Τίμαιος 45b). Το οντολογικό διακύβευμα της πλατωνικής θεωρία της οράσεως

 

This item is provided by the institution :
Academy of Athens

Repository :
Research Centre for Greek Philosophy

see the original item page
in the repository's web site and access all digital files of the item*
use
the file or the thumbnail according to the license:
CC BY-NC-SA 4.0

Attribution-NonCommercial-ShareAlike
share






Φώσφορα Όμματα (Τίμαιος 45b). Το οντολογικό διακύβευμα της πλατωνικής θεωρία της οράσεως

Romeyer Dherbey, Gilbert

Wilamowitz a dit des Grecs antiques qu΄ils étaient des «penseurs visuels». Cette formule semble reprise par Heidegger lorsqu΄il montre que l΄ontologie de la présence, dont la source est platonicienne, est suspendue à une certaine suprématie du voir, laquelle fonde le privilège de la vie théorétique et, parmi les cinq sens, des «yeux porteurs de lumière» (Timée, 45 b). Si c΄est bien une vision qui nous introduit, au bout du chemin tracé par le logos, dans le «lieu intelligible», le paradoxe dès lors est grand, pour une philosophie qui n΄a cessé de nous mettre en garde contre les prestiges du sensible, de manœuvrer aussi massivement une métaphorique visuelle afin d΄éxprimer notre ouverture à l΄être. C΄est de ce paradoxe que nous voudrions, philosophiquement, nous étonner, et peut- être, nous illuminer.

Επετηρίδα

Θεωρία της οράσεως
Πλατωνική Φιλοσοφία
Οντολογία


1997-1998

Text

French
Greek



*Institutions are responsible for keeping their URLs functional (digital file, item page in repository site)