Παρουσία και νόημα του γίγνεσθαι στα αποσπάσματα των Προσωκρατικών

 

Το τεκμήριο παρέχεται από τον φορέα :
Ακαδημία Αθηνών

Αποθετήριο :
Κέντρον Ερεύνης Ελληνικής Φιλοσοφίας (ΚΕΕΦ)

δείτε την πρωτότυπη σελίδα τεκμηρίου
στον ιστότοπο του αποθετηρίου του φορέα για περισσότερες πληροφορίες και για να δείτε όλα τα ψηφιακά αρχεία του τεκμηρίου*
χρησιμοποιήστε
το αρχείο ή την εικόνα προεπισκόπησης σύμφωνα με την άδεια χρήσης :
CC BY-NC-SA 4.0

Αναφορά Δημιουργού - Μη Εμπορική Χρήση - Παρόμοια Διανομή
κοινοποιήστε το τεκμήριο



Παρουσία και νόημα του γίγνεσθαι στα αποσπάσματα των Προσωκρατικών

Κελεσίδου-Γαλανού, Άννα

La présente étude est la première d’un essai sur l’être et le devenir chez les Présocratiques, d’Anaximandre à Archyras. La confrontation des deux termes est effectuée dans la seconde partie, où l’on traite de l’être; le rapport en est déjà révélé dans la présente monographie par les considérations sur le devenir et le rôle du négatif, ‘statut positif e l’esprit’, sur l’absence et l’équation du devenir et de l’être dans certaines sentences présocratiques. La thèse de l’interprétation de la pensée présocratique à travers l’antagonisme de l’un et du multiple doit être remplacée par celle du rapport du devenir et de l’être où s’enregistre le jeu de l’un et du multiple. La notion et la problématique de l’être en tant que terme philosophique (de l’ontologie) apparaît avec Parménide; la thématique en est triple : que l’être existe (qu’il y a de l’être), que le non être n’est pas, que seul l’être est pensable. La problématique du devenir apparaît chez Anaximandre et est dans la suite donnée dans le triptyque : le devenir – production et changement du monde – comme réalité du monde; le cosmos en tant que devenir / ordre éternel tel qu’il doit être connu par l’homme ou qu’il est connu par l’homme qui sait; le devenir et la foule (le doxique). L’introduction comprend des considérations méthodologiques concernant en général l’investigation des termes philosophiques dans les fragments présocratiques et définit le projet de la problématique du devenir. Le corps de l’étude est une investigation précise et minutieuse, selon un ordre chronologique d’Anaximandre à Archytas, de la présence, la frequence et la diversité du devenir dans les fragments présocratiques, de ses corrélatifs et ses contraires ainsi que des problèmes respectifs. Alors que pour le ‘Dictionnaire des termes philosophiques des Présocratiques’ (en préparation depuis quelques années au Centre de Recherches de la Philosophie de l’Académie d’Athènes) la structuration du devenir a été effectuée en niveaux – cosmologique, anthropologique, ontologique -, dans l’étude chaque présence du terme au processus historique, pour la période antérieurement déterminée, est discutée dans son contexte selon son caractère philologique et philosophique. De trois autres chapitres l’un précède l’investigation de la présence du terme dans les fragments et constitue un recencement de ses significations. Selon cet inventaire le devenir égale les sens de produire / changer – mou – voir; de la loi génétique et constante des choses; de l’expression avoir lieu. Au niveau de l’homme on recence les sens de : naissance, changement, réalisation, être. Les considérations sur le monde ne sont pas séparées des réflexions sur le sujet connaissant; de même la connaissance philosophique et scientifique n’étant pas séparée de la connaissance morale du monde dans la période que nous examinons, ce n’est que pour des raisons méthodolo giques que nous consacrons un chapitre sur le devenir et l’homme. Outre le recencement des termes qui appartiennent à la structure du devenir un intérêt intrinsèque de l’étude est qu’elle pose en- guise d’introduction et de tableau allusif – les problèmes philosophiques du temps (sujet que j’ai déjà traité dans mon livre Η κάθαρση της θεότητας στη φιλοσοφία του Ξενοφάνη, pp. 50-57, pour la pensée de Xénophane), du mouvement et du comportement moral (humanisme).

Επετηρίδα

Ιστορία της Φιλοσοφίας
Ουμανισμός
Γίγνεσθαι
Προσωκρατική Φιλοσοφία


1978-1979

Κείμενο/PDF

Γαλλική γλώσσα
Ελληνική γλώσσα



*Η εύρυθμη και αδιάλειπτη λειτουργία των διαδικτυακών διευθύνσεων των συλλογών (ψηφιακό αρχείο, καρτέλα τεκμηρίου στο αποθετήριο) είναι αποκλειστική ευθύνη των φορέων περιεχομένου.